lundi 3 septembre 2012

Projet Fontenoy, les dragons autrichiens (BLACK POWDER)


 Toujours de l'Autrichien, mais cette fois-ci des dragons. Il s'agit du régiment du Prince de Ligne, dont les cavaliers étaient recrutés chez les Wallons des Pays-Bas autrichiens.

 Le Prince de Ligne, issu d'une grande famille aristocratique de l'actuelle Belgique, a laissé des mémoires bourrés de petites anecdotes (c'était un grand séducteur).



 Le régiment faisait partie du petit contingent de cavalerie autrichien à Fontenoy. Il s'illustra particulièrement pendant la Guerre de sept ans, lors de la bataille de Kolin en 1757. Lors de cette première défaite de Frédéric Le Grand, les dragons du Prince de Ligne brisèrent par leurs charges les lignes prussiennes.



 Les régiments de dragons autrichiens n'avaient pas de couleur particulière: on y retrouvait des habits rouges, bleus, blancs, verts...



... une pagaille qui ravit le figuriniste, mais qui désespérait les fournisseurs.



 Après la Guerre de sept ans, le blanc fut adopté pour tous les régiments de dragons et le vert pour les chevau-légers.



Petit détail uniformologique: comme il s'agit de dragons (anciennement infanterie montée), ces cavaliers ont gardé le tambour au lieu de la trompette.












1 commentaire:

Frederic VIllaescusa a dit…

Trés beau travail de peinture.